RSS

Quiche au chou kale, comté et crème de soja

Le retour des soirées un peu plus fraîches est synonyme de plats un peu plus chaud pour le dîner. Ayant acheté du chou kale au magasin bio qui se trouve à côté de mon bureau, j’en ai profité pour préparer cette petite recette et essayer de faire manger du chou à mon amoureux qui n’aime (normalement) pas trop ça…

Côté ingrédients, il m’a fallu :
– 1 pâte brisée maison (Recette originale Magimix)
– 500 g de chou kale
– 60 g de comté
– 1 briquette de 200 ml de Soja cuisine bio Bjorg
– à discrétion, sel fin de Guérande
– à discrétion, poivre mélange spécial moulin Ducros
– à discrétion, paprika doux moulu Ducros

Côté préparation :
– Préchauffer le four à 180 degrés.
– Mettre la pâte brisée au fond du moule à tarte et déposer le comté préalablement découpé en petits cubes.
– Couper les feuilles de chou kale en petits tronçons de 2 cm ; les rincer 1 à 2 fois pour sortir les petites bestioles et la terre qui sont restés dans le légume (Merci mon chéri d’avoir largement aidé pour cette étape !).
– Cuire le chou kale à la vapeur au Cook Expert Magimix : versez 1/2 litre d’eau dans la cuve inox, déposer le légume dans le panier vapeur, mettre le couvercle et cuire 20 minutes / 100 degrés. .
– Une fois cuit, vider l’eau de la cuve et y verser le chou kale ; lancer le programme EXPERT 1 minute / vitesse 10 / 0 degrés pour faire réduire encore le légume.
– Déposer le chou kale sur la pâte brisée fourrée au comté, verser la crème de soja puis ajouter les épices.
– Enfourner 30 minutes à 200 degrés / chaleur tournante.

quiche-au-chou-kale-comte-et-creme-de-soja

Amélioration pour la prochaine fois : mélanger le chou kale avec la crème de soja avant de répartir sur la pâte brisée, ça n’en sera que meilleur !
Et ce qui n’a pas de prix, c’est que ce chou là a été apprécié par mon compagnon🙂

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 septembre 2016 dans Plaisirs salés

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Cours de cuisine : Suprême de volaille au sésame torréfié, risotto aux champignons – Cuisine Aptitude (Strasbourg)

La semaine dernière, nous avons repris le chemin de Cuisine Aptitude pour un nouvel atelier culinaire. Avec mes collègues, voici ce que nous avons préparé :

Suprême de volaille au sésame torréfié
Ingrédients pour 4 personnes :
– 4 suprêmes de volaille (environ 160 g pièce)
– 2 cs de sésame
– 2 cs d’herbes séchées
– 2 pincées de fleur de sel
– 10 g de beurre
– 5 cl d’huile de cuisson (colza, tournesol, … mais pas d’olive)
– 10 cl d’huile d’olive
– 1 citron
– 10 g de persil finement haché
– 1 pincée de piment d’Espelette
– sel, poivre
Préparation :
– Préchauffer le four à 180° (thermostat 7).
– Dans une poêle, faire torréfier le sésame sans matière grasse jusqu’à l’obtention d’une couleur brune.
– Piler grossièrement la fleur de sel, le piment, le sésame et les herbes séchées, rajouter l’huile d’olive.
– Parer les escalopes de volaille, les badigeonner de marinade à l’aide d’un pinceau ; laisser mariner 15 minutes.
– Saisir les escalopes marinées dans une poêle chaude au beurre 2 minute par face à feu moyen ; une fois bien colorées, déposer les escalopes dans un plat et terminer la cuisson 10 à 12 minutes au four.
– Déglacer la poêle de cuisson au jus de citron et rajouter, avant de servir, la vinaigrette tiède ; rajouter au dernier moment le persil finement hachés.

Risotto aux champignons
Ingrédients pour 4 personnes :
– 280 g de riz à Risotto (Arborio ou Carnarolli)
– 10 cl de vin blanc sec
– 3 échalotes
– 200 g de champignons de Paris
– 60 g de parmesan râpé frais
– 50 cl de bouillon de volaille en cube
– 20 g de beurre
– 15 cl de crème liquide
– 5 cl d’huile d’olive
Préparation :
– Nettoyer et tailler les champignons en gros dés.
– Les poêler à feu vif à l’huile d’olive et au beurre pendant 4 à 5 minutes pour les colorer.
– Ajouter les échalotes finement hachées, puis le riz et faire revenir à feu doux tout en remuant régulièrement pendant 3 à 4 minutes ; rajouter le vin blanc et laisser évaporer à feu vif.
– Lorsque le riz a absorbé tout le liquide, mouiller d’une louche de bouillon de volaille ; recommencer l’opération pendant la cuisson (15 à 18 minutes environ).
– Hors du feu, rajouter le Parmesan râpé, bien remuer et terminer en ajoutant la crème épaisse ou mascarpone.

supreme-de-volaille-au-sesame-torrefie-risotto-aux-champignons

Dessert du chef : Crème de chocolat noir Valrona, tranche de figue et cookie

creme-de-chocolat-noir-valrona-tranche-de-figue-et-cookie

Rdv le mois prochain pour de nouvelles aventures culinaires avec mes collègues !

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 septembre 2016 dans Plaisirs salés

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Cours de cuisine : Brochette d’onglet au romarin, ratatouille minute aux éclats d’olives – Cuisine Aptitude (Strasbourg)

Hier midi, j’ai à nouveau proposé à quelques collègues de boulot de participer à un atelier culinaire chez Cuisine Aptitude. A 7 autour d’une même table, voici ce que nous avons préparé :

Brochette d’onglet au romarin
Ingrédients pour 4 personnes :
– 600 g d’onglet de bœuf
– 1 oignon rouge
– 1 branche de romarin
– Huile de cuisson
– à discrétion, sel
– à discrétion, poivre
– à discrétion, piment d’Espelette
Préparation :
– Parer les onglets de bœuf et les tailler en gros cubes.
– Éplucher l’oignon et le tailler en pétales.
– Ciseler finement quelques brins de romarin.
– Sur des pics à brochette, alterner les cubes de viande et les pétales d’oignon.
– Badigeonner d’huile, assaisonner de sel et piment d’Espelette.
– Saisir les brochettes dans une poêle dans l’huile chaude, 2 minutes par face.
– Débarrasser dans un plat et laisser reposer 5 minutes. Poivrer généreusement et parsemer de romarin ciselé.
– Terminer la cuisson au four 6 minutes, dans un four préalablement chauffé à 220 degrés.

Ratatouille minute aux éclats d’olives
Ingrédients pour 4 personnes :
– 1 aubergine
– 2 courgettes
– 3 poivrons (mixer poivrons rouges, jaunes et verts)
– 20 cl de coulis de tomate
– Feuilles de basilic fraîches
– 2 gousses d’ail
– 2 oignons
– 1 cuillère à soupe d’olives dénoyautées
– 15 cl d’huile d’olive
– à discrétion, sel
– à discrétion, poivre
– à discrétion, piment d’Espelette
Préparation :
– Éplucher les légumes sauf les courgettes. Tailler les légumes en petits cubes.
– Faire suer l’oignon et l’ail dans 1 cuillère d’huile d’olive 5 minutes.
– Ajouter les aubergines et le reste d’huile d’olive et laisser cuire 10 minutes à couvert.
– Ajouter les poivrons et les courgettes et laisser cuire 5 minutes.
– Ajouter le coulis de tomate et cuire 15 minutes à feu moyen.
– Ajouter les olives taillées en rondelles.
– Avant de servir rajouter le basilic finement ciselé ; rectifier l’assaisonnement et servir chaud.
– Ne pas hésiter à contrôler la cuisson des légumes et à ajuster le temps de cuisson : il peut varier selon la variété des légumes et le climat de la région de production.
Astuce du chef :
– La ratatouille peut se garder au chaud. Par contre, ne rajouter le basilic et les olives qu’au dernier moment.

Brochette d'onglet au romarin, Ratatouille minute aux éclats d'olives

Dessert du chef : Brownie et son abricot rôti à la cannelle sur lit de fromage blanc

Brownie et son abricot rôti à la cannelle sur lit de fromage blanc

Mes collègues ont adorés, un rendez-vous « mensuel » a même été suggéré lors de la dégustation du repas !

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 août 2016 dans Plaisirs salés

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Taboulé sucré-salé de chou fleur, tomate, betterave et ananas

logo-passe-plats-entre-amis1Concours Passe-plats entre amis #9, me voici ! Lancé conjointement par Corinne de Mamou & Co et Claudine du blog La cuisine de Gut, le 6 juillet sur le thème Une recette Chrono trop gourmande !, j’ai trouvé immédiatement l’inspiration avec cette recette de taboulé tirée du blog Ô my goût !

Côté ingrédients :
– 1 chou fleur cru
– 6 tomates
– 3 betteraves cuites
– 1 ananas mûr
– 2 cs d’huile d’olive
– 4 cs de vinaigre balsamique
– à discrétion, des graines de tournesol
– à discrétion, du sel
– à discrétion, du poivre
– à discrétion, de la citronnelle

Côté préparation :
– Nettoyer le chou-fleur, enlever les grosses feuilles, ôter le trognon et les morceaux de tiges pour ne garder que les fleurs : rincer à l’eau claire si nécessaire.
– Mettre dans le bol du Cook Expert Magimix et programmer en mode EXPERT 2 minutes / vitesse 8 / 0 degrés afin d’obtenir une fine semoule ; aider les fleurs de chou à descendre dans le bol si nécessaire à l’aide de la spatule.
– Découper en petits cubes les tomates, les betteraves et l’ananas à l’aide du coffret Cubes et Bâtonnets Magimix ; mettre dans un grand saladier avec la semoule de chou.
– Saupoudrer de graines de tournesol et assaisonner avec le sel, le poivre, la citronnelle, l’huile d’olive et le vinaigre balsamique.
– Bien mélanger et servir frais.

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

« Passe-plats entre amis #10 » de Mamou & Co

logo-passe-plats-entre-amis1Dans le cadre de sa rubrique « Passe plats entre amis », Corinne de Mamou & Co nous lance un nouveau défi ! Sous la houlette de Claudine du blog La cuisine de Gut, marraine désignée par les participantes de l’édition #9, le nouveau thème est « Une recette Chrono trop gourmande !« . Concocter un petit plat rapide à faire, qui ne demande que très peu de temps pour les réaliser comme des salades, des grillades au barbecue ou à la plancha ou même sur un simple grill, des petits desserts faits en un clin d’œil, des verrines, des trucs à grignoter pour l’apéro.. Le choix est vaste ! Toutefois, ce doit être une recette parfumée ou épicée, quelle soit salée ou sucrée. Pour cela, elle devra contenir soit des épices ou des herbes, soit des aromates comme l’ail, l’échalote, l’oignon, …

 

Rappel de la principale règle : Chaque participante devra publier une nouvelle recette sur le thème choisi, en partant de la recette d’un autre blog (dont le choix est totalement libre, pas forcément inscrit au défi / concours).

Edition #10 « Une recette Chrono trop gourmande ! » :
– Ma participation : Publication à venir…

Edition #9 « Mettez du rouge dans votre assiette » :
– Ma participation : Encore une fois, je passe mon tour… Sans aucune excuse😉

Edition #8 « Retombons en enfance ! » :
– Ma participation : Tarte tatin

Edition #7 « Voyons la vie par le petit bout de la lorgnette » :
– Ma participation : Minis-quiches aux poireaux sur pâte brisée

Edition #6 « Les agrumes dans tous leurs états » :
– Ma participation : Bien qu’invitée par Béatrice du blog Cuisine en Folie à participer à son thème, j’ai passé mon tour pour cause de déménagement

Edition #5 « Tous aux fourneaux pour préparer les fêtes » :
– Ma participation : Véritable pain d’épices de Reims

Edition #4 « Les couleurs de l’automne dans nos assiettes » :
– Ma participation : Mini-muffins moelleux noisette et citrouille

Edition #3 « Cuisine d’ici ou d’ailleurs : Recettes typiques d’une région de France ou d’un autre pays » :
– Ma participation : Bien qu’inspirée par ce thème, je passe mon tour et profite de mes vacances loin des fourneaux😉

Edition #2 « Tartes, quiches et cakes d’été » :
– A gagner : Le partenaire The Old Friends Company offrira à la gagnante une bouteille de leur gamme de cocktail « Made in France »
– Ma participation : Quiche aux blettes et tofu fumé

Edition #1 « Le goûter » :
– Lancement du défi / concours et règlement complet de la rubrique « Passe plats entre amis »
– A gagner : Un emporte pièce personnalisé pour customiser ses petits beurres, réalisé par le frère de Corinne
– Ma participation : Tiramisu au pain d’épices

 

Étiquettes : ,

Dégustation de whisky du 23/06/2016

Nouvelle dégustation de whisky organisée par Le Caveau d’Ostwald (page Facebook) ! Hier soir, j’ai eu la chance de pourvoir déguster 6 whiskys, en présence de Julian HUTCHINGS, free lance dans le métier de la dégustation de whisky depuis 1999 (si ma mémoire est bonne). Ce fut une dégustation riche en histoire sur l’Ecosse et sur les whiskys présentés, un véritable voyage des sens et des papilles, agrémenté également d’une animation vidéo tout au long de la soirée pour compléter toutes les explications données.

Dégustation de whisky du 23062016

Oban Distillers Edition – Fino Cask – 43 % – Single Malt
A chaque étape de la dégustation, Oban se montre surprenant, marqué par un caractère à mi-chemin entre terre et mer. Ces notes sont le reflet du terroir dont est issu ce malt : les Highlands de l’ouest. Afin de souligner les saveurs empreintes d’iode et d’air marin lors de la seconde maturation d’Oban, son maître distillateur a choisi des fûts de Fino Montilla, qui rehaussent l’élégance du malt par des notes boisées et délicates.
Considérablement âcre et explosive !
Couleur : Ambre. Reflets roses.
Nez : Remarquable. Fruité et mordant. Le sel de mer d’Oban complété de raisins écrasés, de zeste d’orange et d’un soupçon de fumée. Extraordinairement complexe.
Bouche : La plus explosive qu’ait jamais connu Oban. Une douce note de malt précède un afflux continu de notes fruitées, délicates mais intenses, sur une marée montante de saumure.
Finale : Notes de café de Jamaïque sucré et de chêne, complétées par un séduisant effet de biscuit de malt à mesure qu’elle s’évanouit.

Dalwhinnie Distillers Edition – Oloroso Cask – 43 % – Single Malt
Dalwhinnie Distillers Edition a bénéficié d’un affinage en fût de xérès oloroso de seconde maturation aux odorantes notes raisinées, soigneusement choisi pour compléter la tourbe des landes et le miel de bruyère emblématiques de Dalwhinnie. Exprime une riche suavité vineuse, une complexité épicée ainsi qu’une finale boisée très astringente.
Un malt épicé, tourbé, marqué par la douceur de la cerise, et conclut par une finale sèche.
Couleur : Ambre clair.
Nez : Des notes fraîches de xérès enlacent les aspects plus maltés et miellés de Dalwhinnie. Tourbé, mais – ce qui est étonnant – sans que la note de bruyère ne fasse défaut. Épicé et pourtant raisiné.
Bouche : Un puissant bourdonnement épicé auquel succède une impressionnante accumulation de malt, très distincte et bien définie. Après une vive explosion de douceur, une riche note de raisin retentit en milieu de bouche.
Finale : De pleins sacs de chêne. Des plus sèches, où domine cependant la vanille.

Cragganmore Distillers Edition – Port Cask – 40 % – Single Malt
Cragganmore Distillers Edition a bénéficié d’un affinage en fût de porto ruby de seconde maturation aux arômes et saveurs complexes soigneusement choisis pour allier leur profondeur au caractère emblématiquement malté et fumé de Cragganmore, ainsi qu’à sa finesse. Il se distingue par une douceur intensément fruitée, une riche complexité et une finale astringente de fumée de chêne.
Malt suave et intensément fruité, traversé par des notes de fumée de chêne. Finale longue, astringente.
Couleur : Or chaud.
Nez : Sucré (bonbons gélifiés) et malté. Plus fruité et plus juteux que l’embouteillage standard. Soupçon de fumée.
Bouche : Ferme, suave. Nuancée de notes sous-jacentes de fumée et de fruit. Sur une base de malt, de chêne et de fumée. Se développe singulièrement sur deux niveaux.
Finale : Moyennement longue. Délicates notes boisées exprimant toute la palette du chêne, de la banane au cacao en passant par la vanille. Une sécheresse bien plus marquée à la fin qu’au début.

Talisker 57 North – Bourbon cask – 57 % – Single Malt
Talisker 57° North est une version fort degré de ce single malt des îles très apprécié des amateurs. Une belle façon de rendre hommage au savoir-faire de cette distillerie située à la même latitude que l’Alaska !
Un Talisker classique, intense, comme tourné vers la haute mer où menacerait une tempête imminente, mais s’approfondissant et devenant plus accessible après ajout d’eau.
Couleur : Ambre à reflets ambrés.
Nez : Notes d’allumettes frottées, suggérant l’imminence d’une éruption volcanique, algues marines.
Bouche : A son degré d’alcool d’origine, l’attaque aussi explosive que brûlante, intense et fumée, évoque une puissance volcanique brute, celle-là même qui donna naissance à la chaîne des « Black Cuillins », dont la silhouette déchiquetée domine l’île de Skye. Un trait d’eau tarit progressivement le flot de lave en fusion, cédant la place à des notes suaves, rappelant cette fois-ci le paysage paisiblement vallonné qui s’étend au-delà des collines escarpées.
Finale : Huileuse, médicamenteuse et poivrée.

Ardbeg Dark Cove – 46,5 % – Single Malt – Edition très limitée, 3 bouteilles maximum par commande
Ardbeg lève le voile sur sa tempétueuse toute dernière édition limitée Dark Cove. Inspiré du passé tumultueux de la distillerie, ce whisky est la rencontre entre un Ardbeg vieilli dans d’anciens fûts de bourbon puis dans des fûts de sherry sombre. Dark Cove est l’Ardbeg le plus obscur et énigmatique jamais conçu.
Son caractère ? Ténébreux forcément : des notes carnées, terreuses, chocolatées et épicées. Sa finale est longue, épicée et riche, avec des notes persistantes de caramel et de café.
Couleur : Sombre.
Nez : Les notes carnées, terreuses et épicées apparaissent d’abord. Puis de nombreuses notes de chocolat noir émergent avec de l’orange, du caramel gourmand, du café et du chêne. De lointaines effluves de fumée s’accompagnent d’une note fleurie rappelant les mûriers en fleurs et d’huile de lin.
Bouche : La sensation est astringente proche du citron vert acidulé. Raisins secs, dattes, gingembre et poivre sont présents en attaque puis s’apaisent. Des notes de charbon, de vernis à bois et de goudron apparaissent ; pour finir sur des notes plus gourmandes de jambon fumé vieilli et de nouilles à l’encre de seiche.
Finale : Longue, épicée et riche avec des notes persistantes de caramel, de café et de goudron.

Ardbeg Uigeadail – 54,2 % – Single Malt
Cette version d’Ardbeg fort degré (54.2%) a été élu « meilleur single malt au monde de l’année 2009 » par Jim Murray, auteur de The Whisky Bible. Uigeadail est le nom de la source qui donne à la distillerie d’Ardbeg son eau si précieuse. Uigeadail est aussi un subtil assemblage de fûts de 10 et 13 ans ainsi que de quelques fûts des années 1970. Idéal avec un cigare.
Couleur : Or.
Nez : Le nez non dilué est profond et arrondi – la saveur du caramel au chocolat et du sucre d’orge se marie à celle des dates, du raisin, accentuée par les notes moelleuses du sherry. Vient ensuite la rondeur du cuir et l’huile de lin. Avec une pointe d’eau, la douceur cède la place au rayon de miel malté, la saveur des raisins de Corinthe émergeant à travers la douceur fumée d’un pudding aux fruits bien cuits au feu.
Bouche : Doux, moelleux et huileux, avec un goût en bouche soyeux. La saveur douce du début, qui dévoile des accents de cake aux fruits et de mélasse, cède le pas à la saveur fumée d’un barbecue ou d’un rôti au miel relevé avec une très légère pointe d’olive.
Finale : Une finale à nouveau longue, alliant douceur et sécheresse, avec des notes évoquant le miel, la mélasse et une touche soyeuse.

Merci encore à Fabrice BADRE d’organiser ces excellentes soirées. Les notes sont issues des sites La maison du Whisky.

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 juin 2016 dans A boire !

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Panacotta coco ananas

Petit blog de cuisine en mal de recettes et de surtout de temps pour la cuisinière… J’ai revu momentanément mes priorités et passe beaucoup beaucoup moins de temps derrière les fourneaux ! Et c’est lorsqu’une amie m’a envoyé la recette de son délicieux dessert, cela m’a donné très envie de le tester à mon tour. Et donc avec son accord, voici un dessert à « 4 mains », les 2 siennes depuis le Sud de la France (1ère photo) et les 2 miennes depuis l’Est (2ème photo)…

Panacotta coco ananas 1

Côté ingrédients, il nous a fallu :
– 1/2 ananas
– 8 Speculoos
– 1⁄2 l de lait de coco (pas de crème de coco)
– 2 cs de noix de coco râpée
– 5 cs de sucre roux
– 1⁄2 citron vert pressé
– 2 g d’agar-agar

Côté préparation :
– Couper l’ananas en petits dés puis tapisser le fond de 4 verres avec l’équivalent d’1 cuillère à soupe et demie de fruit.
– Broyer les Speculoos à l’aide du blender Magimix et répartir les brisures sur l’ananas ; réserver.
– Dans une casserole, mélanger le lait de coco, la noix de coco râpée; le sucre roux, le citron vert pressé et l’agar-agar.
– Porter à ébullition tout en fouettant avec le Fouet plat métallique Tupperware ; retirer du feu après avoir laissé 1 minute à ébullition.
– Recouvrir la préparation ananas / Speculoos avec la panacotta.
– Laisser refroidir puis mettre au frigo pour servir bien frais.

image

 
2 Commentaires

Publié par le 18 juin 2016 dans Plaisirs sucrés

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

 
L'Atelier du Barbu

Cuisine Végétale & Gourmande

La pistacheraie

Il n'y a qu'une seule cuisine: la bonne

OSER les couleurs dans votre assiette !

Besoin d'énergie ?... Commencez donc par mettre de la couleur dans votre assiette !...

J'ai le coeur gourmandise

La gourmandise à l'état pur et de tout coeur

Globe-T.

Le Bonnet voyageur • The travelling Winter Hat

Ma Cuisine et Vous

Quelques recettes juste pour vous

Kaderick en Kuizinn

Kaderick en Kuizinn, blog culinaire de recette fait maison, recettes plancha et recettes bio

Cuisine de Gut

Partage ses recettes

My French Bakery

Et si on commençait par le dessert?

Le petit monde de KiwiPatate

Où je partage avec vous ma passion de la pâtisserie

Blog de cuisine de l'AMAP Belles Fontaines de la vallée

Recettes de saison pour utiliser les légumes bio du panier de l'AMAP

Le blog de Ozetik

Les tribulations et astuces d'une écolo strasbourgeoise

Les Recettes de Joséphine

Des recettes gourmandes mais pas que... je voudrais vous faire découvrir aussi la Provence que j'aime !

Entre les lignes

Bénédicte Junger, bibliothécaire passionnée & passeuse de mots

Ô my goût

Les recettes d'une française en Espagne

De la naturopathie, de la cuisine et tout plein d'astuces green !

Gourmiland

A la découverte de la gourmandise...

Dans mon nid

... découvrez mon cocon.

Mémoire de marmite

Fines bouches françaises et mondiales